Défi traduction / Translation Challenge

[ENGLISH BELOW]

C’est pas parce qu’on est p’tit qu’on rêve pas de rejoindre un large auditoire! Alors question de faire retentir des courtes pièces ailleurs sur la planète, le Festival tout’ tout court 2018 lance un Défi Traduction! Nous sommes à la recherche de 5 professionnels (du théâtre, de la littérature, des geeks de mots quoi!) pour s’essayer à la traduction d’une courte pièce en quelques jours! Et si le défi vous tente, mais que vous voulez le faire en équipe, c’est possible aussi! Vous aurez une semaine – du 30 septembre au 7 octobre 2018 – pour traduire une courte pièce et la remettre à la metteure en scène Stéphanie Breton, qui la travaillera alors avec des acteurs. Vous pourrez peut-être même améliorer votre texte grâce à la rétroaction provenant des répétitions! Puis, votre traduction sera mise en lecture et présentée publiquement le samedi 13 octobre 2018 lors de la soirée Bilingue tout court

Du français vers l’anglais : 3 courtes pièces québécoises à traduire du français vers l’anglais. Ces trois textes seront ensuite soumis au Samuel French Off-Off Broadway Short Play Festival en vue de sa sélection de 2019. Votre traduction pourrait se retrouver sur une scène de Manhattan!
– L’échec de l’évolution, de Sarah Berthiaume
– Conspiracy of hope, de Serge Mandeville (titre anglais, mais pièce en français)
– Capitalisme sauvage, de Véronick Raymond

De l’anglais vers le français : 2 courtes pièces américaines,  nos coups de coeur parmi les pièces finalistes du Samuel French Off-Off Broadway Short Play Festival 2018, se cherchent des traducteurs de l’anglais vers le français!
Sex Friends, de Serena Berman
Buried, de Audrey Webb

Ça vous tente? Complétez le formulaire au bas de cette page pour nous signaler votre intérêt et on vous revient!

Note : Faites-le pour vous mettre à l’épreuve et pour le trip de travailler avec d’autres professionnels du théâtre anglophone et francophone, pas pour l’argent… car vous ne recevrez qu’un micro-cachet bien symbolique pour vous être arrachés les cheveux pendant quelques jours, le festival tout’ tout court étant produit en autogestion, par 80 professionnels du théâtre un peu crinqués se partageant quelques rares recettes!

**************

This is our attempt at translating – please be kind with us! 🙂

We might be small, but we still want to reach a large audience! So, in order to have our short plays performed around the globe, we, at Festival tout’ tout court, are launching a Translation Challenge! We are looking for 5 (theatre or litterature) professionals to translate a short play in a few days! Should you feel like joining forces, you can even create a « translation team »! You will have a week – from September 30th to October 7th, 2018 – to translate. Then you will provide the director Stéphanie Breton with your masterpiece and she will have a few days to work on it with actors. You will have the opportunity to adjust your translation, based on the rehearsal feedback. Then, on Saturday October 13th, you will have the pleasure of attending a public reading of your translation, performed during the evening « Bilingue tout court« !

From French to English: 3 short Quebec plays to translate from French to English. These three plays will then be submitted to selection process of the Samuel French Off-Off Broadway Short Play Festival for 2019. Your translation might be produced in a Manhattan venue!

L’échec de l’évolution, by Sarah Berthiaume
Conspiracy of hope, by Serge Mandeville (English title, but play in French)
– Capitalisme sauvage, by Véronick Raymond

From English to French: 2 short American plays, our favorites among the finalist pieces of the Samuel French Off-Off Broadway 2018 Short Play Festival, are looking for translators from English to French!

Sex Friends, by Serena Berman
Buried, by Audrey Webb

Want to do it? Fill out the form at the bottom of this page! We will get back to you!

Note: Do it to put yourself to the test and for the fun of working with other theatre professionals from both the anglo and franco montreal scene, not for the money… because you will only receive a very symbolic micro-payment, for your numerous sleepless nights trying to find the perfect words! The festival toutI tout court is produced in « autogestion » (« self-produced »?) by 80 a-bit-crazy-theater-professionals sharing some rare revenues!