Saison 2016-2017

Pour ses 19 ans d’existence (déjà!), Absolu Théâtre a amorcé un virage important. La saison 2016-2017 en était donc une de travail dans l’ombre, question de briller de tous nos feux pendant 20 ans encore!

La saison 2016-2017 a débuté par une cure de soleil dans le Sud, avec théâtre tout court en vacances… à Longueuil! (Longueuil, c’est au Sud, non?). Elle s’est poursuivit ensuite avec des tonnes de démarches de planification et de recherche d’appuis financiers, en vue de projets de création et de médiation culturelle.

On a planché sur la 2e édition de notre festival de courtes pièces, le festival tout’ tout court, nouvel événement annuel pour bonifier nos soirées théâtre tout court pendant lesquelles nous avons déjà présenté plus de 140 courtes pièces avec la collaboration de 250 artistes d’ici. Notre but est de rejoindre un plus large public, de programmer plus d’auteurs, de favoriser encore plus le rayonnement des créateurs de la relève et de la diversité, tout en continuant d’être le lieu d’une précieuse parité homme-femme. 

De plus, on a travaillé à l’écriture d’un Manifeste (oui oui!) et d’un recueil de courtes pièces, qui seront publiés aux Éditions Somme toute, ainsi que sur 5 productions longues (petits bouts par petits bouts, on fera pas un burn-out, inquiétez-vous pas!)! La fête à Sophie et Autoportrait, de Serge Mandeville, L’ordinaire (anc. Moé pis toé), de Véronique Grenier, Pétrifiée et inVitro (ou comment ne pas faire de bébé), de Véronick Raymond.

Et on a organisé la 6e édition du Cabaret Carrefour Absolu le 5 avril 2017!

Ouf!