Ce qu’on a dit de nous

Dans les médias

« (…) on a adoré le rythme du spectacle, la variété de tons et d’ambiances, l’énergie des comédiens ; deux heures qui passent d’une traite devant ces synètes. Le format court, qu’on voit assez peu dans le théâtre francophone, nous permet de passer d’une émotion à l’autre et d’apprécier tout un panel de comédiens et de plumes. Ceux qui sont amateurs de nouvelles en littérature apprécieront ce format d’art dramatique, où l’intrigue et les répliques préparent la chute finale. » – Marie Pâris, Mon Théâtre, 27 février 2016

«Vous avez peut-être déjà lu les lignes de Véronique Grenier sur Urbania: en adaptation théâtrale, c’est encore mieux. Ce n’est pas peu dire. Grenier a ce don de trouver sa propre voix dans une société qui ne manque pas d’écrivains qui se concentrent sur les méandres et les joies du quotidien. Dans une mise en scène épurée, joliment simple, de Veronick Raymond, le public a pu entendre quelques textes choisis de l’auteure: Se tenir, Le Shack, Les graines, Attendre…» – Mélissa Pelletier, Les Méconnus, 18 juin 2015

« Les interprètes de Vladimir et d’Estragon (Pierre Limoges et Louis-Olivier Maufette…), prennent rapidement de l’assurance et donnent une bonne performance. Dans le rôle de Lucky, le jeune André-Luc Tessier (…) est excellent. Notre coup de coeur va toutefois au fabuleux François-Xavier Dufour. Ce dernier livre un grand numéro d’acteur (…) l’acteur est sidérant! Il nous expose le côté vulnérable de ce maître qui se croyait d’une essence divine et qui inspire maintenant la pitié. »- Luc Boulanger, La Presse, 24 octobre 2014

«Avec dix éditions au compteur, ce projet de Serge Mandeville et Véronick Raymond conserve malgré tout son côté expérimental et de douce folie, mais avec une direction artistique de plus en plus aguerrie et une réputation qui n’est plus à faire.» – David Lefevre, Mon Théâtre,7  février 2013

«[Serge] Mandeville aime raconter des histoires et il sait y faire. Ses quatre récits se lient et se délient, se multiplient même, dans de constants allers-retours. Fascinant parcours. »
Philippe Couture, Voir, 30 octobre 2008

« Serge Mandeville, a pillé les histoires de sa propre famille pour écrire cette pièce touffue. Il s’est aussi servi du mythe d’Osiris, dans lequel la jalousie s’installe entre deux frères, et d’événements marquants dans l’histoire récente du Moyen-Orient. [Il]… a su habilement organiser les conflits, grands et petits, pour que l’intrigue ne perde pas le spectateur. »
— Lili Marin, Radio-Canada, 30 octobre 2008

« D’une richesse sans pareil, la pièce Ailleurs de Serge Mandeville nous fait traverser le temps en déplaçant les mythes et en les condensant sur notre Amérique, terre natale et terre d’accueil. Ce qu’il met sur papier, c’est l’Histoire des conquêtes et des vengeances, celle des dieux-rois, des Palestiniens, des Israéliens, des Montréalais, l’histoire des idéologies militantes, des fantasmes de séduction, des querelles familiales douces et amères. (…) Le rythme, étudié avec soin, nous entraîne dans l’action et nous tient en alerte jusqu’au point limite de la tension (…) Ailleurs est, sans contredit, un véritable bijou de théâtre offert à un large public. »
Mélanie Viau, Monthéâtre.ca, 27 octobre 2008

« Grâce à la performance de tous les acteurs, aux différentes idées ajoutées au spectacle et à une mise en scène soignée et bien orchestrée, qui s’éloigne de la tragédie élisabéthaine pour embrasser un humour et des dénonciations actuelles, personnelles et engagées, MacbeTT plaît à coup sûr et nous fait passer un moment très agréable et amusant. »
— David Lefebvre, Montheatre.qc.ca, février 2007

« Drôle et touchante…, l’écriture de Autour du Complexe jongle avec habileté entre les registres comiques et tragiques pour illustrer les moments de la vie quotidienne. »
— Olivier Dumas, avril 2005

«…personne, par cette pièce, n’a quelque chose d’autre à prouver que l’amour pour le théâtre et le travail bien fait. »
— Stéphane Despatie, Voir, février 2004

« Une écriture riche, précise et capable parfois d’éclaircies poétiques remarquables. (…) Un sens du dialogue incontestable. »
— Jean-Pierre Ronfard, janvier 2002

« L’exploit que constitue cette nouvelle adaptation de Crime et Châtiment, tant par l’énergie que par la discipline dont les acteurs font preuve, laisse croire qu’Absolu Théâtre doit compter parmi les troupes à surveiller. »
— Alexandre Lazaridès, Jeu, mars 2000

 

Sur les réseaux sociaux

« (…) Ai vu le spectacle de Véronick à la Licorne, théâtre tout court XVI – toujours aussi cool, énergisant et inspirant. » – Jean-Pierre Bergeron, Acteur, Facebook

« Vous êtes les meilleurs! J’ai adoré (encore une fois)! Je vais courir acheter un billet pour votre 5e anniversaire!! Merci pour la superbe soirée qui m’a fait vivre 10 vies en 2 heures! » – Martin Lessard, Facebook

« Ce soir j’ai eu le plaisir d’assister à ma toute première édition du ttc (théâtre tout court). Ce n’est qu’un début! J’ai adoré et j’y serai en mai quoi qu’il advienne! Génial, tout simplement génial! » – Pierre Chamberland, Facebook

« Sincèrement, vous m’avez donné le goût de recommencer à aller voir des pièces de théâtre! C’était trop bon! » Sah Raôul, Facebook

« Du bon et du beau théâtre, avec plein de gens merveilleux dont Véronivck Raymond, Serge Mandeville et Véronique Grenier. Tout ça pour moins d’un mochaccino (…) par jour pendant une semaine! Tu peux pas manquer ça! » – Blaise Guillotte, Facebook